menu_left

    vue générale
    Mot du comité
l'histoire du village

    cartes et directions
    ex-commune de Chandolin
    coordonnées,météo
une visite en mode 360é

    Fang d'en-haut
    la chapelle
    le moulin

    Fang de milieu
    le four

    Fang d'en-bas
    l'école

    les ruines du vieux Fang
    les Sampelets
    les Voualans,Crouja
    Voualans,site officiel
    la Meya
    le Bisse des Sarrasins
    l'Ecole de Pinsec(logement)
    les Pontis
la société du village

    le livre d'or
    médias
    PHOTOS
    news
    newsletters
    les projets
    ACCES MEMBRES
les manifestations
    Fête patronale
    FANGEpicuria,site officiel
    KM Chando,site officiel
    activités diverses



 Les KM de Chando, cliquer ici

 Anniviers liberté, cliquer ici

 Loisirs.ch, cliquer ici
 
Situation >>> Description >>> Historique en détails >>> Glossaire
SITUATION
<< voir section LA VISITE VIRTUELLE ou cliquer ici >>
LA CHAPELLE
La chapelle de Fang est construite en 1863 au sommet du village et est dédiée à St Germain (1). Alors que Fang fait toujours partie de la commune de Chandolin, le climat est très chaud (30-35°C), le haut est très aride et le bas est renfermé, il y a par conséquent des invasions de sauterelles. Les gens invoquent ainsi St Germain, protecteur de la nature, contre ce fléau.
photo 30 : St Germain d'Auxerre
Depuis la construction, l'architecture ainsi que l'autel et les statues sont restés tels quels. Les façades sont rénovées (1976) et une grille protégeant les valeurs est ajoutée en 1990. La messe y est donnée en faveur des personnes décédées du village, tous les dimanches soirs, durant l'été, jusque dans le milieu des années 1990. Plusieurs curés y ont laissé une empreinte indélébile : Comina, Barras et Bruchez pour ne citer qu'eux. Actuellement, seuls la fête patronale (voir section Manifestations), les baptêmes et les mariages donnent encore lieu à des offices religieux. Au XXème siècle, la religion est très importante en Anniviers. Tout est prétexte à l'édification de monuments religieux divers : des chapellettes, des croix de missions aux abords de chemins pédestres, etc. Jusque dans les années 1990, de nombreux capucins (2) parcourent les villages durant la période de Pâques : leur revenu étant modeste, ils font l'aumône dans les foyers et échangent en contrepartie des figurines ainsi que des chapelets.
photo 31 : la chapelle, une croix des missions et la maison blanche en-dessous cliquer pour agrandir
HISTORIQUE EN DETAILS
Pour consulter un historique en détails de la chapelle, cliquer ici.
GLOSSAIRE
(1) Prélat français (Auxerre, v. 378 - Ravenne, 448 ). évêque d'Auxerre, il prit une part active à la vie de l'église de Grande-Bretagne. Fête le 31 juillet.
(2) Religieux appartenant à l'ordre des Franciscains, réformé par Matteo di Bascio et approuvé par Clément VII en 1528. Cet ordre, imprégné de l'esprit de pauvreté de saint François, n'apparut en France qu'en 1573 et y devint très vite populaire. Les capucins portent une tunique de bure marron au capuce assez long, une corde blanche en guise de ceinture, et des sandales.
copyright
Tous droits réservés © fang.ch, 2002-2017
Sommet de la page
Sommet de la page